Guide Des Vins Du Languedoc

Edition du 23/06/2015
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...).


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois durant 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... “Le 2014 est un millésime marqué par des conditions climatiques exceptionnelles avec beaucoup de sécheresse donc peu de raisins, ce qui explique les 40% de récolte en moins, nous raconte Roman Guibert. La vendange a été précoce et s’est déroulée durant la première quinzaine de septembre. Daumas-Gassac Blanc 2014 s’exprime avec un beau grain dans la lignée du 2013. Joli sucre résiduel balancé par cette belle acidité ce qui donne ce bel équilibre. Belle expression du Viognier qui donne des notes de fleurs blanches, abricot. L’assemblage reste inchangé : Chardonnay, Viognier, Petit Manseng et Chenin blanc. Daumas-Gassac rouge 2014 est toujours à l’élevage, c’est l’un des millésimes les plus précoces de ces vingt dernières années. On n’a pas l’expression de vins mûrs, bel équilibre entre concentration-alcool-acidité. Ce qui est frappant, c’est cette belle fraîcheur dans les vins, d’ailleurs, c’est un peu notre marque de fabrique à Daumas-Gassac. Belle expression de petits fruits rouges, un peu moins de notes d’épices. Ce sont des vins très digestes grâce au taux d’alcool assez modéré, un vin très accessible jeune mais qui a aussi un bon potentiel de garde.” Pour l’instant, on excite nos papilles avec ce grand Mas de Daumas Gassac rouge 2012 (80% Cabernet-Sauvignon, plus 10 cépages différents), d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue. qu’il faut bien évidemment laisser s’épanouir. Le 2010, corsé, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur au palais, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution.  Splendide Daumas blanc 2013, 25% Viognier, 25% Chardonnay, 25% Petit Manseng, 15% Chenin blanc et 10% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béarn, la petite Arvine du Valais, le Rolle de Provence, la Marsanne du Rhône et dix autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. Vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’Inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé. Le blanc 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante. Goûtez l’Albaran rouge, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Dans un autre style, pour tous les jours, on se fait plaisir avec le Guilhem rouge, aux arômes de violette et de mûre, fraise en bouche, un vin “comme autrefois”.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants

34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN
MARTINOLLE-GASPARETS
CASCADES (bl)
MATTES-SABRAN
SPENCER LA PUJADE
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
CANOS
VIGN. CAMPLONG
TRILLOL
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BARROUBIO
BERTRAND-BERGÉ
CLARMON
COUPE-ROSES
HERBE SAINTE
ROUDENE
PÉPUSQUE
VIEILLE (PSL)
CLOS CENTEILLES
GRAND GUILHEM
PECH-D'ANDRÉ (bl)
AGEL
CAVAILLES
ENTRETAN
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES
FAMILONGUE
GUIZARD
CAVE ROQUEBRUN
VALAMBELLE
CROIX CHAPTAL
MAS de CYNANQUE
L'ESCATTES
GRANDES COSTES
PECH DE LUNE
ARGENTEILLE
BOUSQUETTE
CLOS BELLEVUE
GALTIER
SAUVAIRE
REYNARDIÈRE (F)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
BARTHE
CASA BLANCA
DOMAINE DE BELLEVUE
MAS ROUS
TERRES DE MALLYCE
MODAT
PIÉTRI-GIRAUD
GRESSAC
Mas de MADAME
MOULINES
LE SOULA
SERRES (Malepère)
PLAINE-HAUTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
FONTSAINTE
(FONTFROIDE*)
AURIS
(BORDE-ROUGE)
ROQUE-SESTIERE
(SAINT-MICHEL Les CLAUSES)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
LA GRAVE (bl)*
PIQUE PERLOUP (bl)
FAUZAN
LAURIERS (PP)
MAILLOLS
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
COSTEPLANE*
FLAUGERGUES
FONTAINE-MARCOUSSE
KARANTES
MADURA
MARION PLA
(MAS NUY)
JORDY
(LÉGENDES)
MONTPLO
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
MAIRAN
(CLOS SAINT-GEORGES)
COUME DU ROY
MAS DES QUERNES
MILLE VIGNES
MINGRAUT
RIVES-BLANQUES
MONTANA
LOUS GREZES



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)
(BOURDIC*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château SPENCER LA PUJADE


Niché au cœur d’un cirque de 35 ha, le Château puise sa force dans un sol argilo-calcaire et dans le micro-climat dont bénéficient ses parcelles. Chacune d’elles ayant son identité, on les vinifie séparément avant de les assembler amoureusement pour atteindre l’excellence. De la culture de la vigne à l'élevage, la vinification ne serait rien sans la main de l'homme : macérations et fermentations douces se succèdent, permettant au raisin de s’exprimer pleinement. “M. et Mme Spencer on acheté le Domaine en 2009, je suis arrivé en décembre 2011, nous raconte Sébastien Bonneaud. Nous avons commencé par restructurer le vignoble de 30 ha en production. Nous sommes actuellement en train de faire de gros investissements dans la cave, le chai et le caveau de réception. L’encépagement est constitué de 50% Carignan, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 10% Grenache. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Sur certaines parcelles, où nous produisons des vins 100% Carignan, il y a de vieilles vignes plantées dans une sorte de cuvette sud sud-ouest. Je travaille les vins sur le fruit, surtout pour les cuvées, le P’tit Spencer… ainsi que les rosés. Pour d’autres, je travaille plus sur la structure, l’ossature tannique et l’élevage en barriques. La commercialisation s’effectue à 80% à l’export un peu partout, sauf en Asie. Nous produisons selon les millésimes 50 000 bouteilles. Le 2013 est un millésime très réussi mais, franchement dans le Languedoc, impossible de rater un vin, je suis natif de Périgueux et j’ai travaillé longtemps dans les châteaux bordelais, ici avec le climat que nous avons, toutes les conditions sont réunies pour produire de très bons vins : l’ensoleillement, la pluviométrie, le mistral. Actuellement, pour les vins de garde, nous commercialisons les 2012 et 2011, où l’on recherche vraiment la typicité Mourvèdre, ils bénéficient d’un élevage en demi-muids. Le Petit Spencer et les vins 2013 et 2014 prêts à être bus, sont très fruités, des vins de soif, nous en vendons beaucoup dans de grandes brasseries tout comme le délicieux rosé 2014.” Vous aimerez comme nous ce superbe Corbières rouge Le Bosc 2011, médaille d’Or Concours de Bruxelles 2013, de robe pourpre, au nez puissant où domine la groseille, de bouche généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, qu’il faut attendre un peu avant de l’ouvrir sur un gibier. Le Corbières Millésime 2011, très typé, intense, charpenté, de belle teinte grenat, mêle couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, puis, au palais, aux connotations de fumé et de pruneau cuit, un vin de garde, bien sûr. Pour ce vin, icône du château, c’est dans des fûts de chêne issus des meilleures forêts françaises et des plus grandes tonnelleries que se poursuivra l’élevage pendant 15 à 18 mois. Le Corbières rouge Tradition 2011, médaille d’Argent Concours de Bruxelles 2013, développe des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Excellent Corbières rosé La P’tite Sœur, avec ces arômes de fleurs fraîches et de framboise mûre, de bouche friande et ferme à la fois, parfait sur un thon basquaise, et cet IGP Carignan Vieilles Vignes 2013, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent le pruneau et les épices, gourmand, tout en bouche.

Sébastien Bonneaud
Rue de l'Eglise
11200 Ferrals-Les-Corbières
Téléphone :06 09 04 39 34
Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr
Site personnel : www.chateauspencer-lapujade.fr

Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Au sommet. Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (83 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et raisonnée depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la proche Mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuve Inox pour les blanc et rosés. Elevage et vieillissement en cuve Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. “Les vendanges 2014 se sont admirablement passées, nous explique Pierre Martinolle, préfigurant ainsi de joyeuses cuvées qui seront Bio à 100%.” Pour l’instant, on se fait plaisir avec ce remarquable Corbières Boutenac Fût de chêne 2011, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, ferme, aux tanins amples, de bouche mûre. Le 2010, médailles d’Or au concours des Corbières et d’Argent au concours mondial de Bruxelles et d’Argent SMV Canada, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, aux nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois, à un prix défiant toute concurrence. Superbe 2009, médaille de Bronze Mâcon 2012, de jolie robe pourpre intense, aux senteurs de violette et de réglisse, de bouche puissante. Le Corbières rouge Bio 2013, de couleur cerise soutenu, aux parfums puissants de fruits cuits et de sous-bois, se goûte déjà très bien, aux tanins fermes et fondus à la fois. Excellent Corbières Bio blanc, Rolle et Bourboulenc, aux arômes bien présents de fruits jaunes mûrs, nuances de chèvrefeuille, un joli vin finement bouqueté, tout en séduction comme le rosé, de bouche friande dominée par l’abricot frais. 

Pierre Martinolle
27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 45
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com

L'ESTABEL CABRIÈRES


Créée en 1937, la Cave, atteint, aujourd'hui, une récolte moyenne de 20 000 hl pour 400 ha en production et 110 exploitations. Ici les sols se sont développés dans une région où la géologie est compliquée et de ce fait, ils sont de différents types : plus ou moins pierreux, plus ou moins argileux ou calcaires, avec ou sans fer, minces ou épais et aptes à retenir l'eau ou à être traversés par les racines des végétaux et de la vigne. Sur des sols peu épais, les racines de celle-ci peuvent s'insinuer dans les roches quand elles ne sont pas trop massives et aller chercher en profondeur un peu d'humidité... Vraiment remarquable, leur Coteaux-du-Languedoc Cabrières Château Cabrières 2010, aux notes de cuir et de mûre, puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, d’une très jolie finale, est un vin qui se goûte particulièrement bien aujourd’hui. L’Estabel Grande Cuvée rouge 2012, d’une robe rubis foncé, aux arômes de mûre et de réglisse, est de bouche puissante et soyeuse. Dans la même gamme, le rosé 2013, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits rouges, vivace comme le blanc 2013, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère. Il y a aussi la Clairette du Languedoc Moelleux 2013, tout en ampleur aromatique, dense, très élégante, au nez complexe, parfaite sur les desserts comme une tarte ou un bavarois, et le Coteaux-du-Languedoc variations Cabrières rouge Maestro 2013, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche aux accents de mûre et de violette.



34800 Cabrières
Téléphone :04 67 88 91 60
Télécopie :04 67 88 00 15
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
Site personnel : www.cabrieres.com

DOMAINE DE BELLEVUE


On retrouve des écrits sur Bellevue dès le XVIIème siècle. C’était alors le pavillon de chasse de nobles toulousains. La naissance du Domaine viticole date de la fin du XVIIIème siècle. Depuis cette date, on a toujours fait du vin à Bellevue. C’est en 1977, qu’Hélène Péra rachète le domaine, et entreprend de lourds travaux pour restaurer la propriété. Cette diplômée de Lettres Anciennes, décide de se reconvertir et d’entreprendre les formations nécessaires pour produire son propre vin. Huit ans de travail et d’investissements seront nécessaires pour remettre le vignoble en état et aboutir à la naissance en 1984 de la première bouteille. Cette première cuvée en blanc obtient une médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris et marquera le début de l’aventure. L’utilisation des produits phytosanitaires est raisonnée, dans une démarche de qualité et de protection de l’environnement. Le travail du sol est privilégié, les vendanges sont mécaniques. Son IGP Côtes-de-Thongue rouge Rive Gauche 2010, (Cabernet-Sauvignon, Syrah), est un vin au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes d’humus, de poivre et de réglisse en bouche, corsé et bien épicé. L’IGP Côtes-de-Thongue rouge Séduction 2011 (Syrah, Grenache, Petit Verdot), est corsé, aux tanins très soyeux mais très fermes également, au nez complexe (fraise des bois, réglisse). L’IGP Côtes-de-Thongue Chardonnay 2013, aux notes de pêche, est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant comme cet autre IGP Côtes-de-Thongue Viognier 2013, avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, gras, très floral, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques. 

Olivier Fernandez

34290 Montblanc
Téléphone :04 67 98 50 01
Télécopie :04 67 98 58 66
Email : domainedebellevue@vinsdusiecle.com
Site : domainedebellevue
Site personnel : www.vin-domainedebellevue.com


> Nos dégustations de la semaine

MAS DU NOVI


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Moines de l'ordre cisterciens en exploitants-fondateurs, Templiers en navette entre Rouergue et Méditerranée, pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ils y sont tous passés... Au Mas du Novi, alias Domaine Saint-Jean du Noviciat. Une grande propriété de 100 ha, dont 50 ha de vignes sont regroupées autour du corps de bâtiment. Le vignoble est implanté sur des terres à flanc de coteaux et de compositions diverses : marno-sableux, calcaires, limoneux, sablo-caillouteux ou bien de grés...
“Nous avons fait une vendange saine dans ce millésime 2013, nous précise M. Palu, avec des raisins mûrs, une belle acidité, un bel équilibre, une belle concentration. C’est un vin très coloré avec beaucoup de tanins fondus. Ce millésime est le fruit de beaucoup de patience et d’observation. En 2014, nous proposons le millésime 2012 avec Syrah et Grenache, sur le fruit, d’un bel équilibre.”
En effet, le Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier le Chemin de Novi rouge 2012, qui sent bon la prune et la framboise mûre, est dense et solide, riche en couleur comme en charpente, un vin typé comme on les aime.

Superbe Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier Mas du Novi Prestigi 2009, majorité de Syrah, élevé 12 mois en fûts de chêne, de robe pourpre, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre, la garrigue et une touche épicée caractéristique, d’excellente évolution (11 € environ, il les vaut largement). Le 2007, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, d’une robe rubis foncé, un vin qui commence à très bien se goûter, sur un confit de porc, par exemple.
Remarquable Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier Novi 2007, Syrah majoritaire, 20% Grenache, et 10% Mourvèdre, 12 mois en fûts de chêne neufs, aux tanins riches et très équilibrés, aux senteurs de fruits cuits (cassis, pruneau…), ferme, de belle évolution, parfait sur des mets épicés comme un bœuf aux poivrons ou un baron d'agneau (18,50 €). Le Coteaux-du-Languedoc Grès de Montpellier N de Novi 2008, 97% de Syrah et un soupçon de Mourvèdre, élevé 18 mois en fûts de chêne neufs, est de couleur pourpre, aux nuances de poivre, de mûre et d’épices, dense en bouche, charpenté.

Tout en nuances aromatiques, vraiment séduisant, l’IGP D’Oc Chardonnay 2012, tout en bouche, fleurant bon les fruits secs et l’aubépine, très classique, puissant et subtil à la fois, est à découvrir sur des gambas (15,20 €), et l’IGP Pays d’Oc Lou blanc 2012, pur Chardonnay, très bien élevé, alliant nervosité et gras, au nez ample et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de pain grillé (9,80 €).

Famille Palu - Directeur : Thierry Thomas
Route de Villeveyrac - Domaine Saint-Jean-du-Noviciat
34530 Montagnac
Tél. : 04 67 24 07 32
Fax : 04 67 24 07 32
Email : contact@masdunovi.com
www.masdunovi.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Les MILLE VIGNES


Une exploitation familiale. Petite surface, faibles rendements de 9 à 25 hl/ha. Culture dans le respect du sol et de la vigne ; fertilisation organique, taille courte, vendanges en vert. Le domaine de 12,5 ha sur les appellations Fitou, Muscat et Rivesaltes. Encépagement à majorité de Mourvèdre, Grenache et Carignan.
Bien aimé ce Fitou Atsuko rouge 2011, avec ces notes persistantes de fumé et d'épices, classique, de robe intense, parfumé au palais (fruits frais, humus...), légèrement poivré. Le Fitou Cadette rouge 2010 Fitou les Mille Vignes 2010, coloré et complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent la griotte mûre et une touche épicée persistante, aux tanins puissants et très harmonieux, dense. Très joli Muscat de Rivesaltes, avec cette subtile pointe de fruits secs en finale, tout en rondeur, un vin élégant et persistant, à découvrir à l'apéritif comme sur des asperges à la crème. Le tout est très bon et à prix sages. Pourquoi s'en priver, dans ce cas ?
Jacques Guérin

Domaine CAVAILLES


Didier Cavailles, fils et petit-fils de vigneron, assure avec passion la culture des 14 ha de vignes de ce domaine, situés sur des terres argilo-calcaires. Les vins rouges sont issus des cépages Carignan, Grenache et Syrah et les vins rosés de saignée de Syrah, de Grenache et de Cinsault.

Le Minervois rouge cuvée à Jeannot 2012, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, de couleur soutenue, corsé et classique, est riche en arômes (4,60 €). Le Minervois rouge 2012 est tout aussi réussi, à dominante de fruits rouges et aux tanins soyeux, à un prix très abordable (4,20 €).

Didier et Martine Cavailles
2, Grand-Rue
34210 Minerve
Tél. : 04 68 91 12 60 et 06 71 87 64 08
Fax : 04 68 91 12 60
Email : didier.cavailles0486@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



CLOS CENTEILLES


Domaine de BARROUBIO


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine la CROIX CHAPTAL


MAS DU NOVI


Domaine Les CASCADES


Domaine GUIZARD


Domaine COSTEPLANE


Domaine de La VIEILLE


Domaine de L'HERBE SAINTE


Cave Les Vins de ROQUEBRUN


Château FABAS


Château GRAND-MOULIN


Château du GRAND-CAUMONT


Château COUPE ROSES


Château des PEYREGRANDES


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE GREMILLET


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU VALGUY


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU MONT-REDON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales