Guide Des Vins Du Languedoc

Edition du 14/04/2020
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC


Selon Roman Guibert, “le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce fûrent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant. En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous a causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante… Le Daumas-Gassac n’a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu’à juin, c’est ce qui a entrainé le mildiou… le bon côté des choses, c’est que la vigne a une belle réserve d’eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n’a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c’est un vin velouté, où l’on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d’une belle complexité. Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l’impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C’est un vin d’une belle structure tannique, avec de l’acidité, c’est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l’on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d’arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais. Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d’habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l’assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d’acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d’une belle minéralité. L’expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l’on retrouve dans les Daumas-Gassac, c’est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur. Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine… Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d’un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l’enherbement, nous plantons aussi beaucoup d’arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c’est important pour conserver l’éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l’excellence du vin.”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28

Email : contact@daumas-gassac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des vins rouges et rosés dans les années 1970. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire. Les vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les vins sont très fruités, charpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces vins-là et un peu moins de degrés. Rosés et blancs présentent plus de fraicheur. A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup. Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant. Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter. Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

NAVARRE


Domaine de 12 ha de vignes plantées sur des grandes terrasses de schistes bruns. L’environnement est un cirque de petites montagnes couvertes de chênes verts, d’arbousiers, bruyères, cistes et romarins, thym… Le paysage est un joyau du haut Languedoc planté de cépages oubliés : Tarret blanc, Ribeyrenc, Œillades. Très agréable Saint-Chinian rouge Le Laouzil 2017, 20% Carignan, 40% Grenache et 40% Syrah, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins présents et mûrs à la fois, un vin intense qui mêle puissance et ampleur, où dominent les fruits cuits en finale. Superbe Saint-Chinian rouge cuvée Olivier 2017, 10% vieilles vignes de Carignan, 30% vieilles vignes de Grenache et 60% Syrah, de robe rubis foncé, aux arômes de petites baies noires et d’humus, de bouche élégante et très parfumée. Le Vin de France rouge Ribeyrenc 2017, le Ribeyrenc est l’ancien cépage du Languedoc que l’on trouve aux XVIII et XIXe siècles, est riche en couleur, classique et concentré, de jolie robe grenat, de très bonne garde. Et le Vin de France rouge ŒiIllades 2018, aux senteurs de pruneau et d’épices, ample et coloré, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche.

Thierry Navarre
15, avenue de Balaussan
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 53 58
Email : thierry.navarre@orange.fr
Site personnel : www.thierrynavarre.com

Château La CLOTTE-FONTANE


Un domaine de 130 ha. Enserré dans une boucle du Vidourle, le Château fût construit sur les ruines d'une villa romaine. En 1432, il est cité comme appartenant au comte Pierre de Ganges, mais c'est au XVIIIe siècle que Jean Mouton de la Clotte lui donne son architecture actuelle. Lorsqu'il fût incendié en 1792, le comte de Montlaur était propriétaire et sa famille l'est restée jusqu'au siècle dernier. Dans les années 1990, Maryline et Philippe Pagès en firent l'acquisition et œuvrent pour lui donner sa magnificence d'antan. Superbe Languedoc rouge Mouton La Clotte 2016, marqué par ses Syrah et Grenache sur des coteaux caillouteux, calcaire dur, sol peu profond, élevé 12 mois en fûts, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, c’est un vin riche, de bouche profonde, ample et élégante à la fois. Nous continuons avec le Mathiérou 2017, Grenache et Syrah, charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), typique de son terroir. Tout aussi réussi, le Languedoc rouge Crémailh 2016, Grenache et Syrah, qui est charnu, avec ces notes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants, est complet, riche et souple à la fois. Bel IGP Vin de Pays d’Oc blanc Bathilde 2018, Chardonnay, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin vraiment séduisant, tout en nuances d’arômes (pivoine, abricot frais), et le Château Fontane cuvée Spéciale Pourpre & Or 2013, élevé en barriques, de bouche chaleureuse.

Maryline et Philippe Pagès
Route de Lecques
30250 Salinelles
Téléphone :04 66 80 06 09 et 06 08 91 49 94
Email : chateaulaclottefontane@gmail.com
Site personnel : http://clotte.free.fr

DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (87 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Remarquable Corbières Boutenac Fût de chêne Bio 2016, médaille d’Argent concours Amphore des Vins Biologiques, au nez complexe avec des notes de prune et d’humus, aux tanins denses mais fins, de bouche ample, fraîche et chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa belle évolution. Le 2015, aux senteurs de cassis, mêlant couleur et matière, a une jolie finale épicée, c’est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le 100% Syrah parcellaire (IGP Pays d’Oc) rouge Sang des Pierres 2015, est d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir, lui, sur un lapin caramélisé aux épices. Excellent Corbières rouge 2016 Bio, 40% Grenache, 40% Carignan et 20% Syrah, vinification traditionnelle en cuve ciment centenaire puis cuve Inox, un vin parfumé, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs. Sur la gourmandise, le séduisant Corbières rosé 2017 Bio, 60% Cinsault et 40% Grenache, saignée et pressurage, fermentations à température contrôlée, il a une robe rose pâle et brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, il est tout en souplesse. Le Corbières blanc 2017 Bio, 80% Rolle et 20% Grenache, fermentation à température contrôlée, sur lie, est tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes où l’on retrouve l’acacia. Et ce très agréable IGP Pays d’Oc Viognier 2018 Bio, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, avec des notes d’agrumes et de fleurs, est très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale. « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »


27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com


> Nos dégustations de la semaine

MAS des QUERNES


Mas de DAUMAS-GASSAC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c?est la rencontre entre Aimé Guibert et un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l?académie de Bordeaux, qui a constaté qu?il existait au milieu du massif de l?Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d?un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un Grand Cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d?humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares. L?exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l?effet du micro-climat froid, en réduisant, surtout pendant l?été, les heures d?ensoleillement. C?est ce micro-climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d?élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations, élevage de 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l?albumine d?œuf, pas de filtration...
Selon Roman Guibert, ?le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce furent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant.
En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous ont causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante? Le Daumas-Gassac n?a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu?à juin, c?est ce qui a entrainé le mildiou? le bon côté des choses, c?est que la vigne a une belle réserve d?eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n?a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c?est un vin velouté, où l?on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d?une belle complexité.
Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l?impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C?est un vin d?une belle structure tannique, avec de l?acidité, c?est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l?on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d?arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais.
Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d?habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l?assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d?acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d?une belle minéralité. L?expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l?on retrouve dans les Daumas-Gassac, c?est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur.
Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine? Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d?un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l?enherbement, nous plantons aussi beaucoup d?arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c?est important pour conserver l?éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l?excellence du vin.?
Splendide Mas de Daumas Gassac Blanc 2018, 24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin Blanc et 16% d?une collection de cépages dont le Courbu du Béar, la petite Arvine du Valais, la Marsanne du Rhône et d?autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l?Inox; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... C?est un vin avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, il est tout en structure et parfums, bien fondu. Toujours formidable IGP Saint-Guilhem-le-Désert - Cité d?Aniane rouge 2017, de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, persistant et très harmonieux.
Nous vous conseillons également l?IGP Pays d?Hérault Guilhem rouge 2018, aux arômes de violette, de mûre et de fraise en bouche, il est bien charpenté, un vin ?comme autrefois?, le Guilhem Blanc 2018, à dominante de fleurs blanches et d?amande, sur la fraîcheur et la vivacité. Séduisant Guilhem rosé 2018, il est franc et frais, de belle teinte soutenue et limpide, au nez complexe, sur le fruit. Goûtez le Rosé Frizant 2018, c?est un vin mousseux, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), de mousse intense.
Notre Rosé Frizant est le ?troisième mousquetaire?, nous produisons 50 000 bouteilles en 2018 et ne pouvons honorer toute la demande? Cette saignée de Cabernet-Sauvignon confère une belle expression aromatique, arômes de petits fruits rouges acidulés (fraise, framboise) la bulle est à mi-chemin entre la méthode traditionnelle et le vin tranquille, on obtient un vin très digeste.?
L?IGP Pays d?Hérault Albaran rouge 2017, intense en couleur comme en arômes, fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Et enfin cet IGP Pays d?Hérault Faune Blanc 2018 50% Viognier, 50% Chardonnay, fleurs blanches, fruits exotiques.

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Tél. : 04 67 57 71 28
Email : contact@daumas-gassac.com
www.daumas-gassac.com


Domaine du PETIT CAUSSE



> Les précédentes éditions

Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018

 



Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château La CLOTTE-FONTANE


Château GRAND-MOULIN


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château PEPUSQUE


MAS DU NOVI


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Domaine de La VIEILLE


Domaine de FAMILONGUE


L'ESTABEL CABRIÈRES


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Les CASCADES


Château du GRAND-CAUMONT


Cave de ROQUEBRUN


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château ÉTANG des COLOMBES


Château des PEYREGRANDES


Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


Domaine GUIZARD


Mas de DAUMAS-GASSAC



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALARY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales